jeudi , 19 octobre 2017
Accueil » La Une » Assomption: pourquoi le 15 août est-il férié?
Assomption: pourquoi le 15 août est-il férié?

Assomption: pourquoi le 15 août est-il férié?

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Le 15 août férié est une survivance d’une fête chrétienne qui célèbre la montée au ciel du corps de la Vierge Marie.

Que vous soyez croyant ou pas n’y change rien. Si le 15 août est férié, c’est qu’il est au départ une fête chrétienne, en l’occurrence le moment où la Vierge Marie monte au ciel. Cet épisode est l’accomplissement de la plus importante promesse chrétienne: à la fin des temps, la résurrection des âmes, mais aussi des corps.

Cette fête de l’Assomption, dont la date tombe toujours un 15 août, ne doit pas être confondue avec l' »Ascension », qui figure l’élévation de Jésus Christ, 40 jours après la Pâques. Un moyen mnémotechnique rappelé par l’Internaute permet de se souvenir de la différence: dans « Assomption », il y a un « m » comme pour « Marie ».

De manière plus profane et républicaine, l’Assomption fait partie des 11 jours légalement fériés et listés comme tels par le Code du travail aux articles L3133-1 à L3133-3.

Une saveur particulière cette année pour les catholiques

Traditionnellement, le 15 août est un jour de procession et de célébration pour les catholiques. En France, c’est par la volonté du roi Louis XIII, en 1638, que la fête devient un jour férié. Le souverain entendait remercier la Vierge Marie d’avoir exaucé ses prières, lui donnant un fils, le futur Louis XIV, après 23 ans d’un mariage infécond avec Anne d’Autriche qui fit auparavant trois fausses-couches.

En cette année 2017, la fête de l’Assomption revêt une importance particulière pour les catholiques, puisqu’elle n’est pas célébrée par les protestants. Le 13 mai dernier, le Pape avait devant un demi-million de fidèles, canonisés Francisco et Jacinta, deux jeunes bergers aux yeux desquels serait apparue la Vierge, il y a tout juste cent ans à Fatima, au Portugal. Leur cousine Lucia qui était avec eux lors des six « apparitions » de la dame en blanc a révélé à l’Eglise les trois secrets ou prophéties que leur aurait confiés la Vierge