lundi , 18 décembre 2017
Accueil » Actualités » Thierno Alassane Sall avertit Macky Sall : « Quand Dieu veut perdre un pouvoir, il le rend fou »
Thierno Alassane Sall avertit Macky Sall : « Quand Dieu veut perdre un pouvoir, il le rend fou »

Thierno Alassane Sall avertit Macky Sall : « Quand Dieu veut perdre un pouvoir, il le rend fou »

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

L’émission Grand Jury de la Rfm a fêté son quatorzième anniversaire avec un invité de taille. L’ancien ministre de l’Energie, emporté par un contrat d’exploitation avec le géant français Total, a laissé entendre que le règne du président Macky Sall tire à sa fin. C’est la seule explication qu’il trouve à la tournure prise par l’affaire Khalifa Sall.

Selon lui, les opposants politiques sont généralement victimes de poursuites judiciaires et de persécutions politiques venant du régime de Macky Sall. Il s’est désolé du fait que, concernant le maire de Dakar,  » la justice ne s’est pas exercée de manière équitable. Il n’a pas bénéficié des mêmes dispositions que les comptables  ». Il ajoutera pour conclure ce chapitre :  » quand Dieu veut perdre un pouvoir, il le rend fou  ».

Interrogé sur sa probable candidature lors de la Présidentielle de 2019, le leader du mouvement La République des valeurs s’est dit pas obnubilé par une ambition personnelle. Mais il a écarté toute idée de se retrouver en alliance avec Macky Sall ou encore Idrissa Seck.

Le Thiessois a également parlé de la paternité de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), qui va être inauguré le 07 décembre. Selon TAS, Wade avait émis l’idée depuis 1991 avant d’en faire une affaire personnelle. C’est d’ailleurs pourquoi, le « Pape du Sopi » , n’avait jamais entrepris d’agrandir l’aéroport Léopold Sedar Senghor de Dakar.

Et sur le financement du bijou, « je dois rappeler que le premier point c’était le mécanisme de financement. 300 milliards sur les 400 milliards ont été déjà mobilisés. Les 100 milliards vont être payés par la RDIA », précise le Thierno Alassane Sall